Couverture live
Les bassins du Bouregreg et de la Chaouia orientés vers l'utilisation de l’énergie renouvelable
Actualités
jeudi 11 février 2021
12:25
Écoutez l'article
Les bassins du Bouregreg et de la Chaouia orientés vers l'utilisation de l’énergie renouvelable
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Les grands barrages du bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia sont orientés vers l'utilisation de l’énergie renouvelable et l'efficacité énergétique hydraulique, indique-t-on auprès de l’Agence de ce bassin hydraulique.

Compte tenu de l’intérêt accordé par le Maroc aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, l’Agence du bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia (ABHBC) œuvre pour la protection de l’environnement à travers la réalisation des actions d’efficacité énergétiques afin de garantir un niveau optimal de performances énergétiques via l'alimentation des barrages par une source d’énergie renouvelable, souligne l’agence dans son plus récent bulletin d'information.

L'agence entend en effet améliorer ses performances énergétiques en instaurant la culture de l’efficacité énergétique dans les différents ouvrages et procéder à l'analyse de l’opportunité d'introduction des énergies renouvelables dans leur consommation électrique. Il s’agit notamment des barrages de Sidi Mohammed Ben Abdellah (Skhirat-Témara), Tamesna, El Himer, le complexe Koudiat El Garne-Tamadrost (Settat), Mazer (Berrechid) et El Maleh (Benslimane).

Sur un autre volet, l’ABHBC se penche sur les projets de grande envergure pour la protection contre les inondations au niveau de la province de Khénifra, grâce essentiellement à la participation financière du Fonds de lutte contre les catastrophes naturelles (FLCN) pour la réalisation des projets de protection contre les inondations en 2019, dont les travaux d’exécution sont en cours avec achèvement prévu en 2022.

Il s’agit notamment de la réalisation de projets de protection contre les inondations de la ville de M’Rirt et du centre Moulay Bouazza, précise l'agence, ajoutant que ces projets structurants permettront de protéger quelque 20.000 habitants et les infrastructures existantes, et de palier aux problèmes de développement urbain et de gestion territoriale de ces zones hautement impactées par les risques d’inondations.

Dans ce bulletin, l'accent est également mis sur la sécurité des barrages via l’automatisation du système d’auscultation. "La véritable maîtrise de la sécurité des barrages s’appuie sur le système d’auscultation de tous les aspects de l’état du comportement du barrage qui comprend la prise et l’analyse des mesures et le suivi des anomalies et leur évolution dans le temps", souligne-t-on.

Au volet de la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19, une série de mesures ont été prises sur les plans du renforcement des actions de nettoyage, de la désinfection des locaux de l’agence ainsi que la mise en œuvre des gestes barrières et des règles de distanciation physique, l’adoption d’une nouvelle organisation de travail ou encore la rationalisation des dépenses de l’ABHBC .

L'agence du bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia est créée par la loi 10-95 sur l'eau en tant qu'établissement public, doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière, chargé du développement et la gestion de l'eau et du domaine public hydraulique d'un bassin ou groupement de bassins hydrographiques. Elle s’étend sur une surface de 20.470 km², soit près de 3% du territoire national et se compose du Bassin du Bouregreg (10.597 Km²), du bassin des oueds côtiers (5.087 km²) et de la Plaine de la Chaouia (4.594 km²).

Energie renouvelable
Bassin du Bouregreg
Bassin de la Chaouia
Barrage
   Autres Articles