Couverture live
Tchad : amnistie générale pour les rebelles et opposants
Actualités
lundi 29 novembre 2021
17:06
Écoutez l'article
Tchad : amnistie générale pour les rebelles et opposants
Ph. Archives
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le Conseil militaire de transition (CMT) au Tchad a décrété lundi une amnistie générale pour les rebelles et opposants condamnés notamment pour "délits d'opinion", "terrorisme" ou "atteinte à l'intégrité de l'Etat".

Selon un compte-rendu du Conseil des ministres, cette mesure concerne 296 personnes condamnées et répond à l'une des exigences des principaux groupes rebelles pour participer au Dialogue nationale à l'invitation du président du CMT, Mahamat Idriss Déby Itno.

"Il est apparu indispensable de faire table rase des vestiges hérités des périodes sombres de notre pays en accordant une amnistie générale à ceux qui, pour une raison ou une autre, avaient choisi la voie de l'exil et/ou de la violence pour exprimer leurs divergences politiques", proclame la loi adoptée en Conseil des ministres.

Cette mesure concerne "39 personnes condamnées pour des faits d'atteinte à l'intégrité de l'Etat et de délits d'opinion" et "257 membres" des groupes armés, détenus et jugés après une offensive de l'Union des forces de la résistance (UFR) en 2019, qui visait à renverser le président Déby.

Les principaux groupes rebelles tchadiens se sont dits début novembre "disposés" à participer au Dialogue national "sous certaines conditions", dont l'amnistie générale.

Tchad
Amnistie
Rebelles
   Autres Articles