Couverture live
Mali: le président de la Transition appelle la classe politique à l'union autour des Assises de la refondation
Actualités
lundi 29 novembre 2021
23:52
Écoutez l'article
Mali: le président de la Transition appelle la classe politique à l'union autour des Assises de la refondation
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le président de la Transition, Assimi Goïta, a appelé, lundi, la classe politique malienne à l'union ainsi qu'à une participation "massive et inclusive" aux Assises nationales de la refondation.

S'exprimant à l'occasion de sa rencontre avec la classe politique, Goïta a indiqué que la participation massive à ces Assises sera une "victoire de la démocratie", souligne un communiqué de la présidence malienne, ajoutant que le président de la Transition s'est dit "prêt" à concerter sur les grandes questions de la vie de la nation à laquelle il estime que ces partis accordent une grande importance.

"C’est ensemble que nous devons corriger les failles de notre démocratie et œuvrer à la refondation du Mali", a-t-il dit.

Goïta a, dans ce sens, précisé que "l’engagement de tous, notamment de la classe politique, est nécessaire afin de relever les nombreux défis".

De son côté, poursuit le communiqué, le ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa Maïga, a relevé que l’union sacrée de tous les Maliens autour de leur pays est importante pour la réussite de ces Assises, avant de rappeler que celles-ci sont organisées pour "le Mali que nous devons léguer à notre descendance".

Le ministre a également évoqué les raisons qui ont conduit à cette période transitoire, notamment la crise multidimensionnelle qui secouait le pays.

Il s'est, dans ce sillage, attardé sur les initiatives prises par les précédents régimes afin d’éviter au Mali de sombrer, précisant que "ces initiatives ont été jalonnées d’échecs".

Pour lui, peu de choix reste donc aux Maliens, qui sont condamnés à se donner la main, pour trouver une solution d’ensemble aux crises qui secouent le pays.

"Nous sommes à la croisée des chemins. Nous devons tirer les leçons de nos réussites et de nos échecs", a exhorté le ministre de la Refondation qui estime que le modus operandi proposé pour ce faire est les Assises nationales pour refonder l’État.

Pour rappel, les Assises nationales initialement prévues du 22 novembre courant au niveau local pour s’achever le 26 décembre prochain par l’adoption de résolutions nationales, ont été reportées.

Ce report vise à trouver un consensus plus large entre toutes les forces vives de la nation pour une participation inclusive.

Mali
Transition
   Autres Articles