Couverture live

Burkina Faso: le SG de l'ONU condamne "toute tentative de prise de pouvoir par la force"

Actualités
lundi 24 janvier 2022
21:10
Écoutez l'article
Burkina Faso: le SG de l'ONU condamne "toute tentative de prise de pouvoir par la force"
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a condamné “fermement”, lundi, toute tentative de prise de pouvoir par la force au Burkina Faso.

“Le Secrétaire général condamne fermement toute tentative de prise de pouvoir par la force des armes”, a indiqué son porte-parole dans un communiqué, appelant toutes les parties dans ce pays à faire preuve de retenue et à opter pour le dialogue.

Le chef de l’ONU a également souligné l'attachement de l'organisation internationale à la préservation de l'ordre constitutionnel au Burkina Faso et son soutien au peuple burkinabè dans ses efforts pour trouver des solutions aux défis multiformes auxquels le pays est confronté.

Plus tôt dans la journée, le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) a annoncé la destitution du président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré et la suspension de la Constitution.

Dans une déclaration diffusée par la télévision nationale du Burkina, le porte-parole du MPSR, le capitaine Sidsoré Kader Ouédraogo, justifie au nom du lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, la prise du pouvoir, par "l'incapacité manifeste" du pouvoir à enrayer les attaques terroristes.

Le MPSR a également annoncé la suspension de la Constitution, la dissolution du gouvernement et de l'Assemblée nationale, la fermeture des frontières aérienne et terrestre, et le couvre-feu à partir de 21h à 05h, selon l'agence d'information du Burkina AIB.

ONU
Burkina Faso
   Autres Articles