Couverture live
Restrictions de voyage: la Commission européenne réclame des explications à six États membres de l'UE
Actualités
mardi 23 février 2021
17:02
Écoutez l'article
Restrictions de voyage: la Commission européenne réclame des explications à six États membres de l'UE
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

La Commission européenne a annoncé mardi avoir écrit à six États membres de l'UE pour leur réclamer des explications sur les restrictions de voyage mises en place dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

L'exécutif européen, qui juge "disproportionnées" ces restrictions de déplacement, a indiqué avoir envoyé des courriers à l'Allemagne, la Belgique, le Danemark, la Finlande, la Suède et la Hongrie qui ont décidé de ne pas suivre les recommandations de l'UE en matière de voyage.

"On demande des clarifications, et peut-être d'en revenir à une mesure plus logique de déconseiller ces voyages mais de ne pas les interdire", a souligné le commissaire européen à la Justice, Didier Reynders, avant une réunion des ministres des Affaires européennes qui abordera cette question.

En Belgique, l'interdiction des voyages non essentiels est entrée en vigueur le 27 janvier afin de prévenir l'importation de nouveaux variants plus infectieux du coronavirus. Cette interdiction, prolongée jusqu'au 1er avril, va au-delà des recommandations européennes "alors que la situation épidémiologique dans plusieurs États membres est comparable ou meilleure qu'en Belgique", relève la Commission européenne.

De son côté, Berlin a limité drastiquement depuis mi-février les entrées sur son territoire depuis la République tchèque et le Tyrol autrichien pour contenir les variants du virus.

L'exécutif européen insiste sur la nécessité pour les Vingt-sept de se référer aux cartes mises à jour chaque semaine par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), qui sont à ses yeux "le meilleur outil pour accroître la cohésion entre les États membres" dans leur processus de décision.

Les États visés ont dix jours pour répondre à la Commission européenne qui n'exclut pas d'enclencher des procédures d'infractions à leur encontre.

Commission européenne
UE
Restrictions de voyage
Covid-19
   Autres Articles