Couverture live
Sao Tomé-et-Principe réitère son soutien à la marocanité du Sahara
Actualités
mercredi 12 mai 2021
12:40
Écoutez l'article
Sao Tomé-et-Principe réitère son soutien à la marocanité du Sahara
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

La République de Sao Tomé-et-Principe a réitéré, mardi, son soutien à la marocanité du Sahara ainsi qu’aux efforts consentis visant à trouver une solution durable à ce différend, dans le cadre de la souveraineté du Royaume et sous l’égide exclusive de l’Organisation des Nations Unies.

Cette réaffirmation a été annoncée par la ministre santoméenne des Affaires étrangères, de la Coopération et des Communautés de la République Démocratique de Sao Tomé et Principe, Edite Ramos Da Costa Ten Jua, lors d'un entretien par visioconférence avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, Nasser Bourita.

Sur cette base, la cheffe de la diplomatie santoméenne s’est engagée à œuvrer avec la partie marocaine pour le respect des normes et procédures au sein des organes de l’Union Africaine, tout en réaffirmant la pertinence de la décision 693 du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine de juillet 2018, qui a consacré l’exclusivité de l’ONU en tant que cadre pour la recherche d’une solution au conflit régional autour du Sahara marocain, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger.

Cet entretien a aussi constitué une opportunité pour les deux ministres de réaffirmer leur attachement au renforcement des relations de solidarité et de concertation politique entre les deux pays frères, ayant pour fondement le respect et la défense de la souveraineté et de l’unité des Etats africains.

Les deux ministres ont également insisté sur l’importance de renforcer la communication et la coordination dans les différentes plateformes multilatérales et à appuyer, de manière concertée et mutuelle, les candidatures marocaines et santoméennes au niveau des instances régionales et internationales, poursuit le communiqué.

A ce titre, la ministre santoméenne a fait part de l’appui de son pays à la candidature du Maroc au poste de Commissaire de la Commission de l’Union Africaine dans les domaines de l’éducation, la science, la technologie et de l’innovation.

Se réjouissant de cet appui, M. Bourita a remercié, par la même occasion, la partie santoméenne pour son soutien à la candidature du Maroc au Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies (CDH) pour la période 2023-2025.

Les deux ministres se sont également réjouis des liens profonds et denses de solidarité entre les deux pays, ponctués par la récente signature d’une feuille de route de coopération maroco-santoméenne pour la période 2020-2022, selon la même source.

Ces liens ont été resserrés davantage avec l’ouverture par Sao Tomé et Principe d’une Ambassade résidente à Rabat, qui sera inaugurée prochainement par les deux ministres, à une date qui sera fixée d’un commun accord.

Les deux parties ont aussi appelé à l’instauration d’un Conseil d’Affaires Maroc-Sao Tomé et Principe en vue de donner l’impulsion nécessaire aux échanges commerciaux bilatéraux et tirer profit des potentialités économiques respectives des deux pays.

De même, elles ont souligné le rôle important joué par le secteur privé dans la promotion des relations de coopération maroco-santoméennes, notamment dans les secteurs de développement jugés prioritaires par Sao Tomé et Principe, tels que le tourisme, la finance, les infrastructures, la santé, l’agriculture et la pêche maritime.

 

République de Sao Tomé-et-Principe
Sahara marocain
   Autres Articles