Couverture live
Le Britannique Martin Griffiths nommé chef de l’humanitaire de l’ONU
Actualités
jeudi 13 mai 2021
19:53
Écoutez l'article
Le Britannique Martin Griffiths nommé chef de l’humanitaire de l’ONU
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres a nommé le Britannique Martin Griffiths au poste de Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires et de Coordinateur des secours d’urgence (OCHA).

Martin Griffiths remplacera son compatriote Mark Lowcock qui avait annoncé le 7 février dernier son intention de quitter la direction d’OCHA pour "retourner au Royaume-Uni afin de passer plus de temps avec (sa) famille" mais qu'il resterait dans ses fonctions jusqu'à ce que le Secrétaire général de l’ONU trouve son remplaçant.

Griffiths, qui aura 70 ans en juillet, est actuellement l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Yémen, un poste qu’il occupe depuis plus de trois ans et "qu'il continuera à occuper jusqu'à ce qu'une transition soit annoncée", a précisé un communiqué publié par le bureau de Guterres.

Le Britannique prendra les rênes d’OCHA fort d’une vaste expérience de leadership dans les affaires humanitaires acquise au siège de l’ONU et sur le terrain, tant sur le plan stratégique qu'opérationnel.

En 1992, il a été directeur du Département des affaires humanitaires à Genève - qui a précédé la création de l'OCHA - puis à servi en tant qu'adjoint au Coordonnateur des secours d'urgence des Nations Unies à New York (1998-1999) et en tant que Coordonnateur humanitaire régional de l’ONU pour la région africaine des Grands Lacs et dans les Balkans.

Celui qui est également passé par la diplomatie britannique et le monde des ONG (Save the Children, Action Aid) fera également valoir son expérience de haut niveau dans la résolution, la négociation et la médiation de conflits internationaux. Il a été conseiller de trois Envoyés spéciaux du Secrétaire général de l’ONU pour la Syrie et occupé les fonctions de Chef adjoint de la Mission de supervision des Nations Unies en Syrie (2012-2014).

Premier directeur exécutif de l'Institut européen de la paix (2014-2018) , Griffiths a également été le directeur fondateur du Centre pour le dialogue humanitaire à Genève (1999-2010) où il s'est spécialisé dans le développement du dialogue politique entre les gouvernements et les insurgés dans divers pays en Asie, en Afrique et en Europe.

Griffiths sera le cinquième Britannique à diriger OCHA. Un poste occupé sans discontinuité par un citoyen du Royaume-Uni depuis 2007.

Titulaire d’un Master en études sud-est asiatiques de la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l’Université de Londres, Griffiths parle anglais et français.

Martin Griffiths
ONU
Humanité
   Autres Articles