Couverture live
Chakib Benmoussa: les mécanismes de mise en œuvre, une pièce maîtresse du rapport sur le nouveau modèle de développement
Actualités
mercredi 26 mai 2021
15:23
Écoutez l'article
Chakib Benmoussa: les mécanismes de mise en œuvre, une pièce maîtresse du rapport sur le nouveau modèle de développement
MAP
Écoutez l'article

Le président de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD), Chakib Benmoussa a souligné, mercredi à Rabat, que les mécanismes de mise en oeuvre et de suivi constituent une pièce maîtresse pour une application optimale et performante du nouveau modèle de développement.

S'exprimant lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du rapport de la Commission, M. Benmoussa a relevé que le document a beaucoup insisté sur la manière de surmonter les difficultés de la mise en oeuvre de ce modèle, en se basant sur un référentiel commun afin de donner corps à nombre d'objectifs.

Pour assurer une mise en oeuvre optimale de ce projet et un engagement permanent, précise le président de la CSMD, le rapport propose deux mécanismes pour mettre en marche ce Modèle de Développement dont un Pacte national pour le développement, qui se veut un moment de consensus et d'engagement des forces vives de la Nation autour d'une ambition et d'un référentiel partagé par tous.

Ce pacte serait l’outil d’un renouvellement des rapports de l’Etat avec les acteurs du développement (partis politiques, institutions constitutionnelles, secteur privé et partenaires sociaux, territoires et tiers secteur), a-t-il dit, précisant que la responsabilisation, capacitation, subsidiarité, partenariat, durabilité et inclusion sont les maîtres mots de ce renouvellement.

Le Pacte national pour le développement pourrait être adopté de manière solennelle par les acteurs concernés et constituer un engagement moral et politique fort devant Sa Majesté le Roi et la Nation toute entière, a-t-il relevé, notant que ce pacte ouvrirait la voie à une nouvelle étape historique dans la trajectoire de développement du pays, autant dans sa symbolique que dans sa vocation stratégique et sa fonctionnalité.

Le second mécanisme recommandé par la CSMD consiste en la mise en place, sous l’autorité directe de Sa Majesté le Roi, d’un outil de suivi du nouveau modèle de développement, d’impulsion des chantiers stratégiques et d’appui à la conduite du changement.

En veillant à la cohérence globale et à l’alignement stratégique, en impulsant et appuyant les réformes transformationnelles, ce mécanisme mettra en responsabilité les acteurs concernés et renforcera l'impact pour les citoyens, tout en créant une synergie qui dépasse la durée des mandats gouvernementaux pour une large mobilisation dans le cadre du consensus, a-t-il fait savoir.

SM le Roi a présidé, mardi au Palais Royal de Fès, la cérémonie de présentation du rapport général de la Commission Spéciale sur le modèle de Développement, et a reçu à cette occasion en audience M. Chakib Benmoussa, président de cette Commission, qui a présenté au Souverain une copie du rapport.

Commission Spéciale sur le Modèle de Développement
   Autres Articles