Couverture live
L'Union africaine souligne la nécessité pour le continent de se doter d’un mécanisme de stabilité financière
Actualités
jeudi 24 juin 2021
21:00
Écoutez l'article
L'Union africaine souligne la nécessité pour le continent de se doter d’un mécanisme de stabilité financière
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

L’Union africaine a souligné la nécessité pour le continent africain de se doter d’un mécanisme de stabilité financière tel que proposé par la Banque africaine de développement (BAD) à l’instar des mécanismes similaires existant dans d’autres régions.

«En tirant tous les enseignements de la crise liée à la pandémie de la Covid-19, je note la pertinence et la nécessité pour le continent africain de se doter d’un mécanisme de stabilité financière tel que proposé par la Banque africaine de développement à l’instar des mécanismes similaires existant dans d’autres régions», a affirmé le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Moussa Faki Mahamat qui intervenait lors des assemblées annuelles du groupe de la BAD qui ont débuté mercredi par visioconférence sous le thème "Renforcer la résilience des économies en Afrique après le Covid-19", a invité les ministres des finances du continent et leurs principaux partenaires membres de la BAD, à réfléchir sur la nécessité urgente de la mise en place des institutions financières continentales.

La BAD mène actuellement une réflexion sur une stratégie d’intervention dans le domaine des infrastructures sanitaires de qualité et de renforcement des capacités africaines en matière de production et de valeur ajoutée pharmaceutiques. «Ce faisant, elle rejoint une de nos préoccupations majeures», a dit le président de la Commission de l’UA.

«Aujourd’hui plus que jamais, l’Afrique doit renforcer son infrastructure en matière de santé, de fabrication de vaccins et de produits pharmaceutiques. L’Union Africaine est résolument engagée dans cet important chantier notamment à travers la mise en place de l’Agence Africaine de Médicaments. J’exprime ici le souhait que la Banque Africaine collabore rapidement avec la Commission de l’Union africaine et tous les partenaires concernés pour déployer cette stratégie, consistant à limiter notre dépendance de l’extérieur en matière des médicaments et des vaccins », a insisté Moussa Faki Mahamat.

«A cet inventaire non exhaustif des excellentes initiatives déjà déployées ou envisagées par la BAD, s’ajoutent entre autres, l’initiative '’Du Désert à l’Électricité’’, le programme AFAWA pour l’entreprenariat des femmes, le lancement prochain des banques d’investissement pour l’entreprenariat des jeunes. La mise en œuvre de tous ces projets permettra d’accélérer la réalisation de l’Agenda 2063 et de notre aspiration commune qui est ‘’ l’Afrique que nous voulons’’», a notamment souligné le président de la Commission de l’UA.

Union africain
UA
BAD
Assemblée
Economie
   Autres Articles