Couverture live
INSERM: liens de causalité établis entre pesticides et maladies graves, dont certains cancers
Sciences
mercredi 30 juin 2021
19:16
Écoutez l'article
INSERM: liens de causalité établis entre pesticides et maladies graves, dont certains cancers
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

Il existe une "présomption forte" de lien entre l'exposition professionnelle aux pesticides et six maladies graves, dont certains cancers et des troubles du cerveau, selon une vaste expertise française publiée mercredi.

Les six pathologies sont trois types de cancer (prostate, lymphomes non hodgkiniens, myélomes multiples), la maladie de Parkinson, les troubles cognitifs et une maladie respiratoire évolutive, la BPCO, selon l'expertise réalisée par l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

L’Institut français de la santé et de la recherche médicale avait déjà publié en 2013 une expertise collective «Pesticides : effets sur la santé», qu’il a actualisée en 2018. Pour sa nouvelle expertise, l’Inserm a réuni un groupe d’experts qui a analysé la littérature scientifique récente afin d’examiner le lien entre une vingtaine de pathologies et les pesticides.

Le groupe d’experts a analysé également les effets sanitaires de deux substances actives et d’une famille de pesticides : le chlordécone, le glyphosate et les fongicides inhibiteurs de la succinate déshydrogénase (SDHi).

A la lumière des dernières connaissances scientifiques, la liste dévoilée mercredi par l'organisme de recherche public passe de quatre maladies à six: troubles cognitifs (altération des fonctions cérébrales telles que la mémoire ou le raisonnement, pouvant évoluer vers la démence) et BPCO.

Pour cela, l'Inserm n'a pas réalisé de mesures, mais a analysé l'ensemble de la littérature scientifique existante, soit quelque 5.300 résultats d'études.

L’objectif de cette actualisation est d’ « aider les décideurs » politiques, affirme-t-on auprès de l’Inserm, affirmant que le groupe d’experts ne fait pas de recommandations car ce « n'est pas son métier ni notre objectif".

"Il est plus que temps pour le gouvernement d'agir vraiment pour une réduction forte de l'usage des pesticides", a réagi François Veillerette, porte-parole de l'ONG Générations Futures, dans un communiqué relayé par les médias.

Le terme "pesticides" regroupe l'ensemble des produits utilisés pour lutter contre les espèces végétales indésirables (herbicides) et les nuisibles (insecticides et fongicides). Ils sont majoritairement utilisés dans l'agriculture mais on les retrouve partout dans l'environnement (air, poussières, denrées alimentaires...).

Santé
Pesticides
Agriculture
Environnement
INSERM
   Autres Articles