Couverture live
Accidents de la route en Algérie: 1.974 morts en sept mois
Actualités
lundi 20 septembre 2021
10:52
Écoutez l'article
Accidents de la route en Algérie: 1.974 morts en sept mois
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Quelque 1.974 personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la circulation survenus durant les sept premiers mois de 2021 en Algérie, selon des sources officielles.

"Le nombre de morts a augmenté de 27,44 %, atteignant lors des sept premiers mois de l'année en cours 1974 morts, et celui des blessés est passé à plus de 37%, atteignant durant la même période 19.576 blessés", déplore la délégation nationale à la sécurité routière (DNSR) dans un bilan, cité par les médias locaux.

La même source a fait état d'une hausse de tous les indicateurs de l'insécurité routière en Algérie, par rapport à la même période de l'année écoulée, en précisant qu'un total de 14.601 accidents corporels a été enregistré, en hausse de plus de 38 %.

S'agissant des principaux indicateurs de sécurité routière durant cette période, le bilan précise que la catégorie des jeunes âgés entre 18 et 29 ans est la plus impliquée dans ces accidents, avec 5.150 accidents corporels, soit 35,27 % du nombre global des accidents enregistrés.

D'après la même source, les enfants et les jeunes âgés de moins de 29 ans viennent en tête des victimes des accidents de la route, avec 914 morts ne dépassant pas 29 ans (46,30), contre 11.386 blessés durant la même période, soit un taux de 58,16 %.

Et d'ajouter que les titulaires de permis de conduire de moins de cinq ans ont été à l'origine de 6.234 accidents, soit 42,69% du total de conducteurs impliqués.

L'organisme fait ressortir l'implication des motocyclistes, derrière pas moins de 3.065 accidents, soit 20,99% du total d'accidents, rappelant que les motocyclettes ne représentent que 1,83% du parc national automobile soit 171.988 motocyclettes.

Les piétons, à leur tour, sont les plus exposés aux accidents dans les zones urbaines avec 223 morts enregistrés durant les sept premiers mois de 2021 sur un total de 411 morts et 5.363 blessés sur un total de 12.811 blessés dans les différents accidents survenus sur les zones urbaines, ajoute la DNSR.

La délégation a rappelé que "l'excès de vitesse, le manque de vigilance et de prudence, ainsi que l'imprudence des piétons sont les raisons principales de ces accidents de la circulation".

Les routes algériennes sont réputées parmi les plus dangereuses au monde. Selon des chiffres de la Sécurité routière algérienne, les accidents de la circulation ont provoqué la mort de 3.275 personnes en 2019 et 2.844 en 2020.

Algérie
Accidents
   Autres Articles