Couverture live
Plus de 59 millions d'euros de la BAD au Burkina Faso pour améliorer l’accès des populations à l’électricité
Actualités
mardi 21 septembre 2021
15:15
Écoutez l'article
Plus de 59 millions d'euros de la BAD au Burkina Faso pour améliorer l’accès des populations à l’électricité
Medi1news+ Agences
Écoutez l'article

Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (BAD) a approuvé, récemment à Abidjan, l’octroi d’un financement de 59,43 millions d’euros au Burkina Faso pour accroître l’accès durable à l’électricité afin d’améliorer les conditions de vie des populations.

Le financement issu du guichet concessionnel du Groupe de la BAD se compose d’un prêt de 41,60 millions d’euros et d’un don de 17,83 millions d’euros.

D’autre part, le Fonds pour l'énergie durable en Afrique (SEFA, un fonds spécial multi-donateurs géré par la Banque africaine de développement versera un don de 130 000 euros, explique la BAD dans un communiqué.

L’apport financier de la Banque permettra de mettre en œuvre le Projet d’électrification et de développement des connexions à l’électricité (PEDECEL), qui vise à étendre le réseau de distribution d’une énergie électrique de qualité au profit des ménages dans plusieurs localités périurbaines et rurales réparties dans dix des treize régions administratives du Burkina Faso.

Les trois autres régions sont déjà prises en compte par le projet «Yeleen» de développement de centrales solaires et de renforcement du système électrique -en cours de réalisation sur financement de la Banque mis en place en 2019.

Le PEDECEL contribuera notamment à améliorer l’accès à l’électricité des populations des chefs-lieux de régions et celles des quartiers périphériques de Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou, les trois plus grandes villes du pays, marquées depuis une décennie, par un important développement spatial et démographique.

Au moins, 218.400 ménages, seront raccordés au réseau électrique grâce à ce projet, soit environ 1.528.800 habitants, dont 790.390 femmes, représentant un taux de 51,7%.

Le projet qui permettra aussi d’installer l’éclairage public solaire et renforcera la gouvernance dans le secteur à travers la formation des principaux acteurs, profitera à l’ensemble des localités couvertes, qui, grâce à l’extension du réseau de distribution, bénéficieront de l’amélioration de la qualité des services offerts par les établissements socio-publics de base (administrations locales, centres de santé, écoles et ateliers de formation, etc.) et de l’éclairage public.

Le projet permettra de créer environ 560 emplois directs et indirects, temporaires et permanents pendant les phases de construction et d’exploitation.

Les nouveaux abonnés bénéficieront d’un système innovant de paiement différencié et progressif des frais d’abonnement, qui demeurent un frein à l’accès à l’électricité pour la plus grande partie de la population burkinabè.

Le gouvernement du Burkina Faso s’est fixé comme objectifs à l’horizon 2027, d’atteindre au moins un taux d’accès à l’électricité au plan national de 60% (90% en milieu urbain et 30% au moins en milieu rural). À la fin de 2020, 22,5% des Burkinabè (67,4% en zone urbaine, 5,3% en milieu rural) avaient accès à l’électricité.
 

BAD
Burkina Faso
   Autres Articles