Couverture live
L'Eswatini souligne la "prééminence" de l’initiative d’autonomie comme “seule solution” à la question du Sahara marocain
Actualités
jeudi 28 octobre 2021
09:40
Écoutez l'article
L'Eswatini souligne la "prééminence" de l’initiative d’autonomie comme “seule solution” à la question du Sahara marocain
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le Royaume d’Eswatini a souligné, mercredi à New York, la “prééminence” de l’initiative d’autonomie comme la “seule solution politique sérieuse et crédible” à la question du Sahara marocain.

“Je saisis cette opportunité pour rappeler la prééminence de l’initiative d’autonomie comme la seule solution politique sérieuse et crédible au différend régional” autour du Sahara, a souligné le représentant d’Estwani devant les membres de la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU.

Il a, dans ce sens, mis en avant l’engagement du Royaume à la relance du processus politique sur la base des paramètres de la résolution 2548 du Conseil de sécurité, ainsi qu’au cessez-le-feu, relevant que son pays qualifie “de pas positif” le processus des tables-rondes qui ont eu lieu à Genève avec la participation du Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le polisario.

Réaffirmant le soutien "indéfectible" d’Estwani aux efforts du Secrétaire général de l’ONU pour parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique, durable et de compromis à la question du Sahara marocain, le diplomate a indiqué que le règlement de ce différend régional renforcera la coopération entre les pays du Maghreb et contribuera aussi à la stabilité et la sécurité du Sahel.

Il a, en outre, émis le souhait de voir le nouvel envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara marocain, Staffan de Mistura poursuivre le progrès réalisé durant les deux précédentes tables-rondes, soulignant que son pays appelle les participants à ce processus “à s’engager dans un esprit de réalisme et de compromis pour être à la hauteur des attentes”.

Le représentant d’Eswatini a, de même, mis en exergue la “pleine” coopération du Maroc avec la MINURSO durant la phase “difficile” de la pandémie du Covid-19.

Par ailleurs, le diplomate a mis en relief la participation massive des populations des provinces du Sud dans le triple scrutin du 8 septembre dernier qui s'est déroulé dans des conditions “exemplaires”, notant que cette participation traduit l’attachement “irréversible” de la population locale au processus démocratique et à leur identité marocaine.

Il a dans ce sens rappelé la participation des élus locaux des provinces du Sud aux travaux du Comité des 24 des Nations Unies, à l’invitation de l’ONU.

Saluant les efforts “remarquables” déployés par le Maroc dans le cadre du nouveau modèle du développement dans les provinces du Sud, lesquels reflètent le “plein” engagement du Royaume au bien-être des populations locales, l’intervenant a également indiqué que son pays soutient l’ouverture de consulats dans les villes de Laâyoune et Dakhla.

Cette dynamique reflète le développement à long terme de la région du Sahara marocain qui offre une perspective de coopération élargie pour toute la région.

Le diplomate a enfin salué les “réalisations” du Maroc en matière de lutte contre la pandémie du Covid-19 au niveau de la région du Sahara marocain, à travers un accès généralisé aux vaccins.

Eswatini
Maroc
Sahara marocain
ONU
   Autres Articles