Couverture live
7e forum sur la paix: «Les menaces sont en Afrique, les solutions doivent être en Afrique et par les Africains»
Actualités
mercredi 08 décembre 2021
12:41
Écoutez l'article
7e forum sur la paix: «Les menaces sont en Afrique, les solutions doivent être en Afrique et par les Africains»
Medi1 Radio
Écoutez l'article

La ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Aïssata Tall Sall, a souligné mardi à Diamniadio que les solutions pour les menaces qui pèsent sur la sécurité en Afrique "doivent être en Afrique et par les Africains".

La chef de la diplomatie sénégalaise s'exprimait lors de la cérémonie de clôture de la 7e conférence internationale de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, une occasion qui a été saisie par Mme Aïssata Tall Sall pour vulgariser la magistrature du Sénégal dès février 2022 à la tête de l'Union Africaine (UA) sous la présidence de Macky Sall.

La ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a affirmé à cet égard qu’«il est question pour nous, de soutenir les initiatives qui ont été déjà prises par l’Afrique, mais également par les différents instruments que nous avons mis sur place pour apporter plus de sécurité dans nos États et à notre communauté».

Selon elle, «la force africaine en attente» est l’un des instruments qui doivent permettre aux pays africains de se prendre en charge du point de vue sécuritaire car, poursuit-elle, «les menaces sont en Afrique, les solutions doivent être en Afrique et par les Africains... ».

La responsable sénégalaise a par ailleurs souligné que la septième édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité (6-7 décembre) tenue sous le thème '’Les enjeux de la stabilité et d’émergence en Afrique dans un monde post Covid-19’’, a été celle de la '’maturité’.

’’Je pense que ce forum a été celui de la maturité par le niveau, la qualité des présentations, la profondeur, la participation dans les débats’’, a-t-elle déclaré.

La ministre s’est engagée à éditer les cahiers du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité, ajoutant que le document va répertorier l’ensemble des idées et des discussions émises lors la rencontre de deux jours. Elle a invité les participants à poursuivre le débat pour arriver à une huitième édition bien préparée.

Elle a annoncé également que le forum va proposer aux leaders du monde, une voix qui permettra d’arriver ''au bout de notre développement’’, afin que ‘’toutes les idées jaillissent pour que les décideurs puissent tracer une ligne de conduite et une pensée qui va guider leurs actions’’.

Les travaux avaient été ouverts lundi par le président Macky Sall, en présence de trois de ses homologues, à savoir les présidents sud-africain Cyril Ramaphosa, nigérien Mohamed Bazoum et de la Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embalo.


 

Aïssata Tall Sall
Sénégal
Forum pour la paix
   Autres Articles