Couverture live
Les vaccins moins efficaces contre Omicron ? Analyse des premières études
Actualités
mercredi 08 décembre 2021
13:32
Écoutez l'article
Les vaccins moins efficaces contre Omicron ? Analyse des premières études
Medi1News + AFP
Écoutez l'article

Les vaccins contre le Covid risquent bien de perdre une part d'efficacité face à Omicron. De premiers résultats, très partiels, appuient cette hypothèse largement redoutée par les chercheurs depuis l'apparition du variant, même s'il est bien trop tôt pour en tirer des conclusions dans la vie réelle.

"Omicron échappe en partie à l'immunité conférée par le vaccin Pfizer", a résumé mardi l'Africa Health Research Institute (AHRI), un organisme sud-africain qui a patronné l'une des premières études sur la résistance du nouveau variant aux vaccins existants.

Celle-ci s'est intéressée à une douzaine de personnes préalablement vaccinées par le vaccin Pfizer/BioNTech et dont le niveau d'anticorps a été testé en laboratoire sur leurs prélèvements sanguins.

Elle apporte de tout premiers éléments de réponse à la principale inquiétude liée au variant Omicron, une dizaine de jours après qu'il a été repéré pour la première fois en Afrique du Sud. Va-t-il contourner les vaccins ?

La majorité des chercheurs jugent cette hypothèse probable, au regard des nombreuses mutations présentées par Omicron, et plusieurs fabricants de vaccins, dont BioNTech et Moderna, ont déjà prévenu qu'ils devraient certainement en concevoir une nouvelle version.

De fait, l'étude sud-africaine témoigne que le niveau d'anticorps efficaces contre Omicron s'effondre chez les vaccinés par rapport à celui observé contre la souche initiale du coronavirus ou d'autres variants apparus entretemps.

L'étude note toutefois que l'immunité par anticorps baisse beaucoup moins chez les personnes qui ont non seulement été vaccinées mais aussi infectées par le coronavirus.

Faut-il déjà conclure à l'inefficacité future des vaccins ? Non, pour des raisons de forme comme de fond. Sur le premier plan, l'étude doit encore être relue, puis confirmée par d'autres travaux sur un plus grand nombre de personnes.

Toutefois, il est peu probable que ses conclusions restent isolées. D'autres chercheurs partageaient déjà publiquement mercredi des résultats semblables, dont une équipe allemande qui a aussi testé l'efficacité du vaccin Moderna.

Vaccins
Omicron
Covid-19
Etdues
   Autres Articles