Couverture live

Covid-19: le point sur la pandémie dans le monde

Actualités
vendredi 31 décembre 2021
19:25
Écoutez l'article
Covid-19: le point sur la pandémie dans le monde
Medi1News avec Agences
Écoutez l'article

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Festivités annulées ou sévèrement encadrées, musique interdite, réveillons limités à la "bulle" familiale: le monde s'apprête à entamer en 2022 une troisième année de pandémie.

Les célébrations du Nouvel An ont été annulées ou réduites dans certains pays. Dans d'autres, le couvre-feu nocturne a été rétabli.

En Afrique du Sud, premier pays à avoir signalé le nouveau variant Omicron, le couvre-feu nocturne a été levé pour permettre les festivités.

L'Afrique du Sud a annoncé avoir dépassé le pic de la vague Omicron, avec une augmentation seulement "marginale" des décès, alors que de nombreux pays connaissent des infections record.

Le variant Omicron est désormais majoritaire parmi les infections au Covid-19 en France, où le virus a connu une "progression importante" ces derniers jours, a indiqué Santé publique France.

 

Le Maroc connait une recrudescence des cas de contamination, avec 2.034 nouveaux cas en 24 heures. Le nouveau bilan d'infections porte à 963.092 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé dans le pays en mars 2020.

Israël a commencé vendredi à administrer une 4e dose de vaccin à des personnes vulnérables dans l'espoir d'atténuer les effets d'une nouvelle vague de contaminations liée à la propagation du variant Omicron.

Les absences du personnel hospitalier dues au Covid-19 ont doublé en un mois en Angleterre, confrontée à des contaminations record, renforçant la pression sur le système de santé au moment où les admissions bondissent.

Selon des chiffres publiés vendredi par le service national de santé pour l'Angleterre, NHS England, plus de 24.000 absences de personnel à l'isolement car infectés par le coronavirus ou cas contact étaient recensées au 26 décembre, contre moins de 12.000 fin novembre.

L'autorité sanitaire suisse a décidé que les cantons peuvent réduire la quarantaine des cas contacts à sept jours au lieu de dix auparavant, face à la rapide progression d'Omicron.

L'Office fédéral de la santé publique espère ainsi "interrompre les transmissions les plus probables et aplanir la courbe épidémiologique tout en limitant l'impact des mesures de quarantaine sur la société".

La pandémie a fait au moins 5.428.240 morts dans le monde depuis décembre 2019.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 824.339 morts, suivis par le Brésil (618.984), l'Inde (481.080) et la Russie (308.860).

L'Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

 

Covid-19
Pandémie
Monde
Omicron
Santé
   Autres Articles