Couverture live

Coup d'envoi de la présidence française de l'UE

Actualités
vendredi 07 janvier 2022
17:36
Écoutez l'article
Coup d'envoi de la présidence française de l'UE
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

Le coup d'envoi officiel de la présidence française du Conseil de l’Union européenne a été donné, vendredi à Paris, par le président français Emmanuel Macron et la présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

La France préside à partir du 1er janvier et pour six mois le Conseil de l’Union européenne, et ce pour la treizième fois de son histoire.

"Nous voilà maintenant à l’ouvrage", a déclaré Emmanuel Macron, lors d’une conférence presse à l’Elysée avec la présidente de la Commission européenne.

"Nous avons la volonté de faire de ce moment quelque chose d’utile pour l’Europe", a assuré le président français en faisant référence aux grands dossiers qui vont être traités durant la présidence française du Conseil de l’UE.

"La France assume cette belle charge dans un contexte très particulier, notamment avec cette crise sanitaire", a rappelé, pour sa part, la présidente de la Commission européenne. "Il y a 70 % de vaccination en Europe, mais en parallèle nous avons aussi partagé et exporté 1,5 milliard de doses vers les pays qui en avaient besoin", a-t-elle déclaré.

Plus tôt dans la matinée, Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen ont rendu hommage au Panthéon à Jean Monnet et Simone Veil, deux piliers de la construction européenne.

La veille, la traditionnelle visite de début de la présidence tournante de l'UE avait débuté par un dîner de travail à l'Élysée avec les membres de la Commission et des membres du gouvernement français. Les échanges ont porté sur les priorités de la présidence française du Conseil de l’UE.

Le président français dont le pays aura notamment la charge de faire converger le bloc des Vingt-Sept sur plusieurs dossiers-clés, avait dévoilé le 9 décembre ses priorités pour la présidence française, axées sur le triptyque "Relance, puissance et appartenance".

Emmanuel Macron entend entre autres lancer une réforme de l'espace Schengen, réguler les géants du numérique, faire avancer le "paquet climat" avec la taxation carbone, et rebâtir "un traité d'amitié avec l'Afrique".

En matière de défense, la France devra poursuivre l'enjeu de souveraineté de l'UE en complémentarité avec l'OTAN, en dotant la défense européenne d'un budget ambitieux. Paris œuvrera à rendre opérationnelle l'"initiative européenne d'intervention" (avec 13 États membres), à renforcer la "Task Force Takuba" de lutte contre le terrorisme au Sahel et à accélérer les "coopérations renforcées" en matière d'armement.
 

France
UE
Présidence
   Autres Articles