Couverture live

Algérie: les robes noires en grève depuis jeudi dernier

Actualités
mercredi 19 janvier 2022
11:46
Écoutez l'article
Algérie: les robes noires en grève depuis jeudi dernier
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Les avocats algériens observent, depuis jeudi dernier, une grève nationale pour protester contre le nouveau système fiscal qui leur a été imposé dans le cadre de la loi de Finances 2022.

Ce mouvement de protestation intervient suite à une assemblée générale de l'Union nationale des ordres des avocats (UNOA), d’observer une grève nationale illimitée.

D'après les médias locaux, cette grève, largement suivie, a paralysé l’ensemble de l’activité judiciaire en Algérie.

En déclenchant ce débrayage, les robes noires souhaitent voir "les hautes autorités du pays revoir leur copie quant au nouveau régime fiscal qui leur est imposé par la force de la nouvelle loi de finances 2022 qui est entrée en vigueur le 1er janvier dernier".

Pour eux, la suppression de l’impôt forfaitaire unique (IFU) de 12% et son remplacement par un nouveau régime qui les contraint désormais de payer à titre de taxes et impôts de plus de 50% de leurs gains, dont 19% de TVA à répercuter sur le citoyen sont une "aberration".

Ils dénoncent, dans ce sens, "l’assimilation de leur activité à celle des commerçants", soulignant que "le ministre des Finances doit assumer sa responsabilité dans la situation actuelle puisque c’est lui qui a fermé toutes les portes du dialogue et n’a pas daigné donner suite aux nombreux courriers qui lui ont été adressés.

Pour les grévistes, "c’est au ministère de la Justice de leur faire parvenir toute proposition ou position des autorités" pour désamorcer cette crise.

Algérie
Avocats
   Autres Articles