Couverture live

USA: mise à jour de l'accord pour l'achat de doses supplémentaires d'Evusheld

Actualités
mercredi 19 janvier 2022
14:35
Écoutez l'article
USA: mise à jour de l'accord pour l'achat de doses supplémentaires d'Evusheld
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

AstraZeneca s'est félicité, mercredi, de l'annonce du gouvernement américain concernant l'achat de 500.000 doses supplémentaires d'Evusheld (tixagevimab co-packagé avec cilgavimab), une combinaison d'anticorps à action prolongée (LAAB) pour la prévention contre le Covid-19.

"La livraison des 500.000 doses supplémentaires est prévue pour le premier trimestre de 2022. Cela fait suite au précédent accord gouvernemental pour l'achat de 700.000 doses d'Evusheld", indique AstraZeneca dans un communiqué.

Citée par le communiqué, le vice-président exécutif des vaccins et thérapies immunitaires d'AstraZeneca, Iskra Reic, a déclaré que "l'accord d'aujourd'hui apportera une protection aux personnes les plus vulnérables aux États-Unis, y compris les personnes immunodéprimées, qui peuvent recevoir une protection limitée ou nulle de la part des vaccins et qui ont actuellement peu d'options face à l'augmentation rapide des cas de Covid-19 observés ces dernières semaines".

Et d'ajouter qu'"Evusheld est le seul traitement par anticorps à recevoir une autorisation d'utilisation d'urgence aux États-Unis pour la prévention et l'un des deux seuls traitements par anticorps autorisés à montrer une activité neutralisante contre Omicron et tous les autres variants".

Evusheld, anciennement connu sous le nom d'AZD7442, est une combinaison de deux LAAB (long-acting antibody) - tixagevimab (AZD8895) et cilgavimab (AZD1061) - dérivés de cellules B données par des patients convalescents après avoir été infectés par le virus SARS-CoV-2.

En décembre 2021, la Food and Drug Administration (FDA) a émis une EUA (Emergency Use Authorization) pour l'utilisation d'Evusheld pour la prévention contre le Covid-19 chez les adultes et les adolescents (âgés de 12 ans et plus et pesant 40 kg ou plus) présentant un compromis immunitaire modéré à sévère en raison d'une condition médicale ou de médicaments immunosuppresseurs et qui pourraient ne pas présenter une réponse immunitaire adéquate à la vaccination contre le Covid-19, ainsi que chez les personnes pour lesquelles la vaccination contre le Covid-19 n'est pas recommandée en raison d'un antécédent de réaction indésirable sévère à un vaccin contre le Covid-19.

"Evusheld est le seul traitement par anticorps autorisé aux Etats-Unis pour prévenir les symptômes du Covid-19 avant l'exposition au virus. Evusheld est également autorisé pour une utilisation d'urgence pour la prévention du Covid-19 dans plusieurs autres pays", fait observer AstraZeneca.

D'après AstraZeneca, environ 2 % de la population mondiale est considérée comme présentant un risque accru de réponse inadéquate à un vaccin contre le Covid-19 et pourrait bénéficier d'Evusheld pour la prévention contre le Covid-19. "De nouvelles preuves récentes indiquent que la protection de ces populations vulnérables contre le Covid-19 pourrait contribuer à prévenir l'évolution virale qui est un facteur important dans l'émergence des variants", souligne la même source.

Des études récentes sur des virus vivants et des pseudovirus menées par la FDA, l'University College Oxford (Royaume-Uni) et la Washington University School of Medicine, St. Louis (États-Unis) ont montré qu'Evusheld conserve une activité neutralisante contre le variant Omicron (B.1.1.529) et tous les variants du SRAS-CoV-2 testées à ce jour.

En combinant deux anticorps particulièrement puissants ayant des activités différentes et complémentaires contre le virus, Evusheld a été conçu pour échapper à une résistance potentielle avec l'émergence de nouveaux variants du SRAS-CoV-2.

Evusheld est développé avec le soutien du gouvernement américain, y compris des fonds fédéraux provenant du ministère de la Santé et des services sociaux, du Bureau du secrétaire adjoint pour la préparation et la réponse, de la Biomedical Advanced Research and Development Authority en partenariat avec le ministère de la Défense, et du bureau exécutif du programme conjoint pour la défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire, en vertu du contrat n° W911QY-21-9-0001.

Découverts par le Vanderbilt University Medical Center et cédés sous licence à AstraZeneca en juin 2020, les anticorps monoclonaux humains se lient à des sites distincts sur la protéine de pointe du SRAS-CoV-2 8 et ont été optimisés par AstraZeneca avec une extension de la demi-vie et une réduction de la liaison au récepteur Fc et au complément C1q.

L'allongement de la demi-vie fait plus que tripler la durabilité de son action par rapport aux anticorps conventionnels et pourrait offrir une protection contre Covid-19 pouvant aller jusqu'à 12 mois après une seule administration. Les données de l'essai de phase III PROVENT montrent que la protection dure au moins six mois 12.

La liaison réduite aux récepteurs Fc vise à minimiser le risque de renforcement de la maladie dépendant des anticorps, un phénomène caractérisé par le fait que les anticorps spécifiques du virus favorisent, plutôt qu'ils n'inhibent, l'infection et/ou la maladie. Evusheld est administré sous la forme d'une dose intramusculaire de 150 mg de tixagevimab et de 150 mg de cilgavimab en deux injections distinctes et consécutives.

Selon les termes de l'accord de licence avec Vanderbilt, AstraZeneca versera des redevances à un chiffre sur les futures ventes nettes.

AstraZeneca est une société biopharmaceutique mondiale à vocation scientifique qui se focalise sur la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments de prescription dans les domaines de l'oncologie, des maladies rares et de la biopharmacie, notamment les maladies cardiovasculaires, rénales et métaboliques, et respiratoires et immunologiques.

AstraZeneca
Covid-19
Evusheld
   Autres Articles