Couverture live

Pénurie de kérosène à Dakar: Le Sénégal "pas en rupture de produits d'hydrocarbures" (ministre)

Actualités
mardi 19 avril 2022
14:52
Écoutez l'article
Pénurie de kérosène à Dakar: Le Sénégal "pas en rupture de produits d'hydrocarbures" (ministre)
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

La ministre sénégalaise du Pértole et des Energies, Sophie Gladima, a reconnu mardi des tensions dans l’approvisionnement en hydrocarbures en raison de la crise en Ukraine, mais elle a rassuré que le pays "n’est pas en rupture de produits pétroliers".

"La situation est très tendue, mais nous ne sommes pas en rupture", a déclaré à la presse Mme Gladima, qui a rencontré à ce sujet le Groupement professionnel de l’industrie du pétrole au Sénégal (GPP).

La sortie médiatique de la ministre sénégalaise intervient au lendemain de la publication lundi soir d'un communiqué de l'Aéroport international Blaise-Diagne de Dakar (AIBD) alertant que "Le système d'approvisionnement en kérosène est "fortement perturbé" à cause d'"une conjoncture internationale défavorable" conjuguée à des "tensions inédites sur les prix de certaines matières premières".

La ministre sénégalaise du Pétrol a souligné à cet égard la nécessité de "rassurer les populations", ajoutant que le secteur du pétrole ’’n’a jamais’’ été en reste dans les actions engagées par le président de la République, Macky Sall, depuis le début de la crise provoquée par la guerre en Ukraine.

"Nous pensons qu’aujourd’hui, on ne devrait jamais avoir de pénurie’’ en l’état actuel de la situation, ’’mais on ne sait pas d’ici quelque temps", a dit la ministre du Pétrole et des Energies.

Selon Sophie Gladima, "à l’heure actuelle, des précautions ont été prises", surtout concernant l’approvisionnement en kérosène.

Elle a ajouté qu’il y a "des méthodes de travail’’ entre les compagnies pour faire des échanges de produits, la distribution de carburant dans les stations de service relevant surtout d’un "problème d’accès’’.

"Le produit existe, c’est un problème d’approvisionnement, d’accès. La Société africaine de raffinage (SAR) était à l’arrêt. On devait utiliser les camions-citernes. Les embouteillages ont retardé l’arrivé des produits dans les points de vente. Néanmoins, ce week-end, des autorisations ont été données pour ravitailler les points de vente", a tenu à préciser la ministre.

Sophie Gladima a également assuré de l’amélioration de la disponibilité de gaz butane, avant de dénoncer "le marché parallèle dans la distribution de bonbonnes de gaz".

PETROSEN, la Société des pétroles du Sénégal, entreprise à participation publique majoritaire, "va rentrer dans la danse pour distribuer du gaz butane pour satisfaire les besoins du pays’’, a-t-elle affirmé.

Dans son communiqué, l'AIBD a annoncé lundi soir que les autorités sénégalaises, devant les difficultés d’approvisionnement en kérosène annoncées, ont '’pris toutes les mesures utiles et nécessaires et déployé des solutions d’urgence pour faire face à cette situation nouvelle’’.

‘’A travers une lettre en date du 15 avril 2022, le directeur Général d’AIBD SA a été informé par le directeur général de S.M.C.A.D.Y, société en charge de l’approvisionnement du kérosène, des difficultés dans l’avitaillement dudit carburant’’, a ajouté le communiqué.

‘’Face à cette situation consécutive à une conjoncture internationale défavorable qui, conjuguée avec les tensions inédites sur les prix de certaines matières premières, ont fortement perturbé le système d’approvisionnement en kérosène de ladite société. La production d’hydrocarbures est directement impactée, et ce partout dans le monde’’, a souligné le texte.

‘’L’AIBD.SA qui est un acteur principal de la plateforme aéroportuaire nationale au service de l’intérêt général, s’est résolument engagé dans la recherche de solutions afin d’assurer la continuité des activités aéroportuaires au niveau du Sénégal’’, a encore noté le communiqué, ajoutant que ‘’c’est ainsi qu’à partir du samedi 17 avril 2022, tous les opérateurs aériens opérant à l’Aéroport international Blaise Diagne sont requis de prendre les dispositions nécessaires pour transporter la quantité de carburant nécessaire pour assurer l’autonomie en carburant des vols retour’’.

‘’Des dérogations exceptionnelles pourront toutefois être accordées, sur demande, par l’Agence nationale de l’aviation civile et de la Météorologie (ANACIM) pour répondre à des contraintes opérationnelles de certains transporteurs aériens. L’AIBD restera ouvert à l’exploitation durant cette période’’, a souligné le communiqué.

Pour sa part, la compagnie nationale Air Sénégal a tenu mardi à rassurer ses clients annonçant dans un communiqué le "déroulement normal de son programme de vols habituels avec les mêmes horaires", en dépit de la pénurie de kérosène.

Selon la presse locale, l'Etat a pris des mesures pour que la priorité dans l'approvisionnement soit donnée à Air Sénégal et à l'armée.

Sénégal
kérosène
Dakar

   Autres Articles