Couverture live

L'UNICEF alerte sur les "dangers dévastateurs" du conflit russo-ukrainien pour la santé mentale des enfants

Actualités
vendredi 06 mai 2022
16:02
Écoutez l'article
L'UNICEF alerte sur les "dangers dévastateurs" du conflit russo-ukrainien pour la santé mentale des enfants
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a mis en garde, vendredi, contre les "dangers dévastateurs" de la guerre en Ukraine pour la santé mentale des enfants dans ce pays.

Sur le site d'information de l'organisation internationale, l'agence onusienne a indiqué qu’elle entend intensifier de toute urgence ses efforts pour fournir aux enfants vulnérables en Ukraine un soutien spécialisé et psychosocial, alors que les besoins en matière de santé mentale dans le pays sont "énormes".

"Nous prévoyons que les chiffres concernant toutes les formes de violence contre les enfants se comptent certainement en dizaines de milliers", a déclaré, le conseiller régional de l'UNICEF pour la protection de l'enfance en Europe et en Asie centrale, Aaron Greenberg.

Avant le 24 février, les orphelinats, internats et autres institutions pour jeunes d'Ukraine abritaient plus de 91.000 enfants, dont environ la moitié étaient handicapés. Aujourd'hui, seulement environ un tiers de ce nombre sont rentrés chez eux, y compris ceux évacués de l'est et du sud du pays, selon le Fonds.

L'agence onusienne a, par ailleurs, indiqué que quelque 56 unités mobiles ont été déployées dans toute l’Ukraine pour fournir des services de santé spécialisés aux enfants traumatisés, notant que ses priorités actuelles prévoient l'augmentation des investissements dans les ONG locales de santé mentale pour aider les jeunes encore pris en charge, en soutien à la politique du gouvernement ukrainien.

"Mais il n'est pas simple de trouver suffisamment de professionnels pour aider" dans ce processus, a concédé le responsable onusien, expliquant que les travailleurs sociaux, les psychologues pour enfants et d'autres professionnels sont eux aussi touchés par le conflit.

UNICEF
Ukraine

   Autres Articles