Couverture live

Bourita: le séparatisme et le terrorisme sont les deux faces d'une même médaille

Actualités
mercredi 11 mai 2022
11:39
Écoutez l'article
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

 Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita, a mis en avant, mercredi à Marrakech, les liens pernicieux entre terrorisme et séparatisme, y voyant "les deux faces d’une même médaille".

"Le séparatisme et le terrorisme sont très souvent les deux faces d'une même médaille", a-t-il souligné à l'ouverture des travaux de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech.

"Une tendance inquiétante s'est développée sans susciter l'attention nécessaire : le lien entre terrorisme et séparatisme", a-t-il mis en garde.

Et M. Bourita de soutenir que "la collusion contre la souveraineté et la stabilité des Etats, outre la convergence des moyens financiers, tactiques et opérationnels, créent une alliance objective entre les groupes terroristes et séparatistes".

Cela a été confirmé par le nombre croissant d'individus passant des groupes séparatistes aux groupes terroristes et vice-versa, a fait remarquer le ministre, précisant que "ceux qui financent, abritent, soutiennent et arment le séparatisme contribuent en fait à la propagation du terrorisme et compromettent davantage la paix et la sécurité régionales".

"Ne nous y trompons pas : encourager le séparatisme équivaut à une complicité avec le terrorisme", a averti M. Bourita, lors de ce conclave, qui connait la participation des représentants de plus de 80 pays et organisations internationales.

Cette première réunion de la Coalition mondiale contre Daech en Afrique se tient à l'invitation conjointe du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Etranger et du chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken.

La réunion, qui décortique les défis imposés par le terrorisme sous toutes ses formes et le repositionnement de Daech en Afrique, passera en revue les actions entreprises en termes d’efforts de stabilisation dans les zones précédemment impactées par Daech, dans le domaine de la communication stratégique contre la propagande de radicalisation de ce groupe terroriste et de ses affiliés, et la lutte contre les combattants terroristes étrangers.

L’accueil par le Maroc de cet événement international reflète la confiance dont jouit l’approche singulière mise en œuvre par le Royaume sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI en matière de lutte contre le terrorisme.

Ce conclave confirme aussi la ferme détermination du Maroc à coordonner étroitement avec ses partenaires pour éradiquer la menace émanant de Daech, qui vise la sécurité et la stabilité régionales et ainsi lutter contre les sources du terrorisme et d’extrémisme dans le continent.

Maroc
Bourita
terrorisme
séparatisme

   Autres Articles