Couverture live

Lutte antiterrorisme: le Maroc et les Pays-Bas réaffirment à Marrakech leur "partenariat solide"

Actualités
mercredi 11 mai 2022
14:07
Écoutez l'article
Lutte antiterrorisme: le Maroc et les Pays-Bas réaffirment à Marrakech leur "partenariat solide"
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

Le Maroc et les Pays-Bas ont réaffirmé mercredi, à l'occasion de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, qui se tient à Marrakech, leur "partenariat solide" dans la prévention et la lutte contre le terrorisme.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, et le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Wopke Hoekstra, "ont réaffirmé leur engagement à collaborer contre la criminalité transnationale et le terrorisme", indique un communiqué conjoint rendu public à l'issue des entretiens entre les deux ministres.

Cette rencontre a été l’occasion pour M. Hoekstra de féliciter M. Bourita pour "l'excellente organisation" de la réunion ministérielle, peut-on lire dans le document, qui souligne que les deux parties ont émis l’espoir que "le dialogue bilatéral sur la sécurité, récemment intensifié, continuera de progresser."

"Les deux pays sont déterminés à poursuivre leur collaboration au sein du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF), ainsi que dans d'autres enceintes multilatérales telles que les Nations unies et la Coalition mondiale contre Daech", souligne la même source.

Le Maroc et les Pays-Bas ont réaffirmé, mercredi, l’importance de leur partenariat en faveur de la stabilité et du développement régionaux.

Dans un communiqué conjoint publié à l’issue des entretiens du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et son homologue néerlandais, Wopke Hoekstra, en marge de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale anti-Daech à Marrakech, les deux pays ont dit reconnaître l’importance de la coopération Union européenne-Maroc pour relever ensemble les défis sur les plans régional et international.

Ils ont également mis en avant le rôle important du Maroc dans le cadre de la coopération entre l’Union européenne et l’Union africaine.

Rappelant les relations de longue date, qui unissent les deux Royaumes depuis plus de 400 ans, et leurs liens étroits sur les plans social, culturel, économique et humain, MM. Bourita et Hoekstra ont souligné leur engagement mutuel à renforcer le dialogue et la coopération bilatérale.

Ils ont, par la même, réaffirmé l’importance du plan d’action bilatéral en se félicitant des progrès réalisés depuis l’année dernière.

Les deux parties ont fait référence, selon le communiqué, aux récentes missions au Maroc de l'envoyé néerlandais pour la lutte anti-terroriste et du Commissaire de la police néerlandaise nationale, outre l’exposition des œuvres de l’Art marocain dans le musée Cobra à Amstelveen aux Pays-Bas.

Les deux responsables ont également exprimé leur "ferme" volonté de continuer à intensifier sur tous les plans le dialogue et la coopération, notamment dans les domaines de l’immigration, la culture, la sécurité, les droits de l’homme et la coopération économique.

Dans cet esprit, les ministres marocain et néerlandais ont convenu de prévoir davantage de visites et d’échanges entre les deux parties, y compris dans le cadre des missions économiques.

A ce propos, M. Bourita a accepté l’invitation du ministre néerlandais d'effectuer une visite aux Pays-Bas.

Les deux parties se sont en outre mis d’accord pour intensifier les échanges culturels et la coopération dans les industries créatives, en mettant l’accent sur la nécessité d’approfondir la coopération économique et de promouvoir les investissements.

Elles se sont réjouies aussi de la dynamique de coopération entre les deux Royaumes dans les domaines de l’innovation, de l’eau et des énergies durables et de l'alimentation.

Tout en mettant en avant le rôle de la communauté maroco-néerlandaise aux Pays-Bas dans les différents domaines, les deux ministres ont salué la reprise des vols entre les deux pays, ainsi que des programmes d’échange d’étudiants à l’Institut néerlandais (NIMAR) à Rabat.

 

 

Maroc
Pays-bas
Terrorisme

   Autres Articles