Couverture live

Tunisie: 81 émigrés clandestins secourus au large des côtes sud-est du pays

Actualités
dimanche 15 mai 2022
13:05
Écoutez l'article
Tunisie: 81 émigrés clandestins secourus au large des côtes sud-est du pays
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

Les autorités tunisiennes ont annoncé, samedi, avoir secouru 81 émigrés clandestins, de différentes nationalités africaines et asiatiques, dans une tentative d'émigration irrégulière, au large des côtes sud-est de la Tunisie.

Dans un communiqué, le ministère tunisien de la Défense a précisé que l'opération de sauvetage a été assurée par une patrouille navale de la Garde nationale, au large des côtes de la ville d'Al-Ktaf dans la province de Médenine dans le sud-est du pays.

D'après la même source, ces 81 émigrés se trouvaient à bord d'une embarcation qui a coulé suite à une panne de moteur.

Ces émigrés, âgés de 20 et à 38 ans, ont reconnu avoir pris le large à partir de la ville d'Abu Kamasha (Libye) dans la nuit de vendredi à samedi avec l'intention de retrouver les côtes italiennes.

Quatre jours auparavant, le ministère tunisien de la Défense avait annoncé le sauvetage de 99 émigrés clandestins de nationalités africaines et asiatiques dans la même zone.

Les eaux territoriales tunisiennes et libyennes sont considérées comme une zone de transit pour la plupart des embarcations de migrants clandestins vers l'Europe.

Près de 2.000 migrants sont portés disparus ou sont morts noyés en Méditerranée l'an dernier, contre 1.401 en 2020, d’après l'OIM.

Pour sa part, le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) relève que 149 migrants clandestins sont morts noyés depuis le début de l'année 2022 au large de la Tunisie, rappelant qu’entre 2017 et 2021, un total de 42.703 hommes et 1.251 femmes ont atteint les côtes italiennes, sachant que 53.524 migrants irréguliers ont échoué à rejoindre le territoire italien au cours de la même période.

Pour l’année 2021, au total, 15.671 migrants dont 584 femmes ont réussi à atteindre le sol italien depuis les côtes tunisiennes, contre 12.883 en 2020.

Parmi les facteurs majeurs qui expliquent la tendance des jeunes tunisiens à fuir leur pays, le Forum cite la détérioration du mode de vie et de la situation socio-économique mais surtout un taux de chômage en hausse alarmante.

Tunisie
sauvetage

   Autres Articles