Couverture live

Création d’un groupe de travail dans le cadre de l’accord de mobilité entre le Maroc et le Portugal

Actualités
mercredi 18 mai 2022
22:41
Écoutez l'article
Création d’un groupe de travail dans le cadre de l’accord de mobilité entre le Maroc et le Portugal
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, et le Secrétaire d'État portugais au Travail, Miguel Fontes, ont convenu, mercredi à Marrakech, de la création d’un groupe de travail dans le cadre de l’accord de mobilité signé le 12 janvier 2022 entre le Maroc et le Portugal.

Dans une déclaration conjointe rendue publique à l’issue de leurs entretiens en marge de la 5e Réunion ministérielle de l’UpM sur l’emploi et le travail, les deux responsables ont convenu de la création d’un groupe de travail multisectoriel, qui se réunira régulièrement jusqu’à la ratification de l’accord de mobilité.

Ce groupe intègrera des membres des cabinets gouvernementaux concernés, de l’Institut de l’Emploi et de la Formation Professionnelle du Portugal, et de l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC).

Des projets pilotes seront également développés, fruit du travail conjoint des services de l’emploi du Portugal et du Maroc, ayant pour but non seulement de donner aux entreprises qui ont besoin de main-d’œuvre, plus de possibilités pour le recrutement mais aussi assurer que le processus se déroulera dans des conditions légales et dignes.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Pacte mondial sur les migrations, adopté à Marrakech, en décembre 2018, le Maroc et le Portugal convergent dans leur intérêt à lutter contre l’immigration clandestine et la traite des êtres humains, établissant un canal migratoire légal et réglementé à travers la mise en oeuvre de cet accord historique.

Dans une déclaration à la MAP, Miguel Fontes a relevé que ses entretiens avec Sekkouri ont porté sur des sujets d’intérêt commun, notamment la question de la mobilité des jeunes, des étudiants et des travailleurs.

Dans ce cadre, le responsable portugais a souligné que la convention signée le 12 janvier dernier entre le Maroc et le Portugal, vise à créer un cadre où les jeunes et les étudiants auront la possibilité de venir au Portugal pour poursuivre leurs études.

Dans une déclaration similaire, Sekkouri a indiqué que les deux parties sont actuellement en phase de la mise en œuvre de cette convention signée entre le Maroc et le Portugal dans le domaine de la mobilité.

La République portugaise et le Royaume du Maroc ont signé, le 12 janvier dernier, un accord relatif à l’emploi et le séjour des travailleurs marocains au Portugal.

Cet accord rend possible l’approfondissement de la relation bilatérale entre les deux pays et témoigne de leur volonté permanente de renforcer les liens qui les unissent.

Cet accord définit les modalités d’admission des travailleurs marocains sur le territoire portugais, en vue d’exercer une activité professionnelle salariée, établissant ainsi un cadre juridique robuste et sécurisée en matière de recrutement, d’embauche et d’admission des citoyens marocains.

La signature de l’accord de mobilité est le résultat d’un effort de coordination multisectorielle dans les deux pays.

En attendant sa ratification, le Portugal et le Maroc souhaitent accélérer la coopération entre les services responsables et mener des actions pour préparer la mise en œuvre de l’accord.

Maroc
Portugal
Groupe de travail

   Autres Articles