Couverture live

C24: le Gabon réaffirme son soutien au plan d'autonomie, la solution de compromis

Actualités
vendredi 17 juin 2022
18:25
Écoutez l'article
C24: le Gabon réaffirme son soutien au plan d'autonomie, la solution de compromis
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

Le Gabon a réaffirmé, à New York, son soutien au plan d’autonomie marocain, le qualifiant de solution de compromis pour résoudre le différend régional autour du Sahara.

L’Initiative marocaine d’autonomie est "conforme au droit international, à la Charte et aux résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale des Nations Unies", a souligné la Délégation gabonaise lors de la réunion annuelle du Comité des 24 (C24) de l’ONU, affirmant que ce plan jouit d’un fort soutien international.

Elle a rappelé, dans ce cadre, que le Conseil de sécurité, dans ses résolutions successives depuis 2007, dont la 2602, s’est félicité des efforts sérieux et crédibles déployés par le Maroc pour trouver une issue à cette question.

Réaffirmant le soutien de son pays au processus politique mené sous l'égide du Secrétaire général de l’ONU, visant à parvenir à une solution politique réaliste, réalisable et durable basée sur le compromis, à la question du Sahara marocain, comme recommandé par les 18 résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007, la Délégation s’est félicitée du processus des tables-rondes, avec la participation de l’Algérie, du Maroc, de la Mauritanie et du “polisario”, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, en particulier la 2602.

À cet égard, elle a mis l’accent sur la demande du Conseil de sécurité aux quatre participants de rester engagés, en faisant preuve de réalisme et d’esprit de compromis tout au long du processus politique, pour assurer un résultat positif.

Saluant la première tournée régionale effectuée par l’Envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara, Staffan de Mistura en janvier dernier, le Gabon a fait part de son appui aux efforts de ce dernier pour reprendre le processus des tables-rondes, en capitalisant sur les progrès de son prédécesseur avec les mêmes quatre participants et sous le même format, en application de la résolution 2602 du Conseil de sécurité.

Par ailleurs, le Gabon s’est félicité de la tenue, le 8 septembre 2021, d’élections législatives -, communales et régionales - au Maroc, y compris dans le Sahara marocain, qui "se sont déroulées dans une atmosphère démocratique, libre et transparente sans aucun incident comme l’ont confirmé tous les observateurs nationaux et internationaux".

Le Gabon a également souligné les efforts continus du Royaume en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations du Sahara marocain.

La Délégation gabonaise a également mis en avant le développement socio-économique en cours dans les provinces du Sud, grâce aux efforts et aux investissements du Maroc, dans le cadre du Nouveau modèle de développement lancé en 2015. Ce modèle a grandement élevé les indices de développement humain dans ces provinces marocaines, a-t-elle poursuivi.

Elle s’est également félicitée de l’inauguration de plusieurs consulats généraux dans les villes marocaines de Dakhla et Laâyoune.

Par la même occasion, la Délégation a mis en exergue les réalisations substantielles du Maroc dans le domaine des droits de l’homme, qui ont été saluées par les résolutions du Conseil de sécurité, notamment la 2602.

Elle a, de même, salué le plein respect par le Maroc du cessez-le-feu dans le Sahara marocain, en appelant les autres parties à se conformer au cessez-le-feu dans l’intérêt de la sécurité et de la stabilité de toute la région.

Évoquant la situation des droits de l’homme des populations dans les camps de Tindouf, en particulier des femmes et des enfants, la Délégation gabonaise a dénoncé les violations des droits fondamentaux de ces catégories. “Dans ce contexte, nous insistons sur la nécessité de procéder à leur enregistrement conformément au droit international humanitaire, au mandat du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, aux recommandations du Secrétaire général et à toutes les résolutions du Conseil de sécurité depuis 2011, y compris la résolution 2602” a-t-elle souligné.

Gabon Maroc
Sahara marocain
C24

   Autres Articles