Couverture live

ONU: la région des Grands Lacs vit une "situation extrêmement compliquée"

Actualités
vendredi 24 juin 2022
19:38
Écoutez l'article
ONU: la région des Grands Lacs vit une "situation extrêmement compliquée"
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

La région des Grands Lacs vit une "situation extrêmement compliquée" notamment dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué l'envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la région, Huang Xia.

La situation actuelle "peut provoquer des troubles, voire un conflit à grande échelle", a déclaré M. Xia à l'issue d’une audience à Luanda avec le Président angolais, João Lourenço, soulignant que la diplomatie angolaise peut contribuer à la pacification de la région.

Concernant le prochain sommet de Luanda, qui devrait réunir les chefs d’État de la RDC et du Rwanda, MM. Félix Tshisekedi et Paul Kagame, le responsable onusien l'a qualifié d’"important" pour le lancement des bases du dialogue entre les parties au conflit.

Il a assuré, à cet égard, que l'ONU continuera à soutenir les efforts diplomatiques de l'Angola, dans la perspective d'aboutir à une issue positive dans la résolution de ce conflit.

La crise entre les deux pays d'Afrique centrale, membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), a commencé le 27 mai dernier, lorsque la RDC a accusé le Rwanda de soutenir le groupe rebelle M23, dans la province du Nord-Kivu, à l'est de la RDC.

Le Chef de l'État angolais, en sa qualité de président de la CIRGL, veille à assurer des contacts réguliers avec ses homologues de la RDC et du Rwanda, en vue de trouver un consensus et éviter un conflit armé majeur dans la région.

Outre l'Angola et la RDC, la CIRGL comprend le Burundi, la République du Congo, la République centrafricaine (RCA), le Rwanda, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie, l'Ouganda et la Zambie.

Angola
Rwanda
RDC
ONU
Grands lacs

   Autres Articles