Couverture live

Ouverture à Johannesburg des travaux de la session ordinaire du Parlement panafricain en présence du Maroc

Actualités
mardi 28 juin 2022
10:24
Écoutez l'article
Ouverture à Johannesburg des travaux de la session ordinaire du Parlement panafricain en présence du Maroc
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

Les travaux de la session ordinaire de la 5ème législature du Parlement panafricain (PAP), bras législatif de l'Union africaine (UA), se sont ouverts, mardi au siège du Parlement à Midrand, en Afrique du Sud, en présence d'une délégation marocaine.

La cérémonie d'ouverture officielle de cette nouvelle session du PAP, qui devait normalement commencer à 08h00 selon le programme, a accusé un retard de trois heures à cause des délestages électriques très fréquents en Afrique du Sud. Elle a été présidée par le Secrétaire général de l’institution par intérim, M. Gali Massa Harou, en remplacement de Macky Sall, chef d’Etat sénégalais et président en exercice de l'Union Africaine, qui se trouve en Allemagne pour prendre part au Sommet du G7.

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'UA, Mme Nosiviwe Mapisa-Nqakula, présidente de l'Assemblée nationale de la République d'Afrique du Sud et Naledi Pandor, ministre sud-africaine des Affaires étrangères.

Plusieurs nouveaux députés de pays africains, qui ont récemment tenu des élections, ont prêté serment en tant que membres du PAP.

La principale question à l'ordre du jour de cette session ordinaire est l'élection du nouveau Bureau du PAP, prévue mercredi. Les directions des autres structures du Parlement, y compris les Commissions permanentes et les Caucus régionaux et thématiques, seront également renouvelées.

En outre, les Comités permanents devraient finaliser et adopter des plans de travail conformément au thème de l'UA pour 2022 «Renforcer la résilience en matière de nutrition et de sécurité alimentaire sur le continent africain : Renforcer les systèmes agroalimentaires, de santé et de protection sociale pour le développement du capital social et économique».

Les députés du PAP, qui s’étaient réunis en juin 2021 dans le cadre de la quatrième session ordinaire de la cinquième législature de l’Institution, ne sont pas parvenus à élire un Bureau à cause de fortes divergences entre eux.

Alors que le caucus régional de l'Afrique australe défendait vigoureusement le principe de la rotation entre les cinq régions du continent, les autres caucus ont préféré garder le statut quo consistant à recourir aux élections pour désigner les membres et le président du PAP.

La délégation marocaine à cette nouvelle session du PAP est composée de Aydi Youssef de l'Union socialiste des forces populaires (USFP), Abdessamad Haiker du Parti Justice et développement (PJD), Laila Dahi du Rassemblement national des indépendants (RNI), Khadija Arouhal du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et Abahnini Mohamed de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM).

 

Johannesburg
Maroc
Parlement panafricain

   Autres Articles