Couverture live

Les prix mondiaux des céréales ont reculé

Economie
samedi 06 août 2022
11:12
Écoutez l'article
Les prix mondiaux des céréales ont reculé
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

Les prix des denrées alimentaires dans le monde ont nettement reculé en juillet, a indiqué vendredi l’organisation des Nations Unies, relevant que ce sont les huiles végétales et les céréales qui ont tiré les prix des produits alimentaires vers le bas.

Les prix des principales céréales et des huiles végétales enregistrant une baisse à deux chiffres, a relevé Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), notant que l’Indice FAO des prix des produits alimentaires, qui est observé attentivement, s’est établi en moyenne à 140,9 points en juillet, soit une baisse de 8,6 % par rapport à juin.

Il s’agit de sa quatrième baisse mensuelle consécutive depuis qu’il a atteint, plus tôt dans l’année, son niveau le plus haut jamais enregistré. L’indice, qui permet de suivre l’évolution mensuelle des prix internationaux d’un panier de produits alimentaires couramment échangés, est néanmoins resté supérieur de 13,1 % à sa valeur de juillet 2021, ajoute-t-on.

"La baisse des prix des produits alimentaires, qui avaient atteint des niveaux très élevés, est positive, en particulier du point de vue de l’accès aux aliments", a affirmé dans un communiqué, l’Économiste en chef de la FAO, Maximo Torero.

Toutefois, de nombreuses incertitudes demeurent. A ce sujet, l’agence onusienne a fait observer que les prix élevés des engrais pourraient avoir de “potentielles incidences sur la production et les moyens de subsistance des agriculteurs à l’avenir”.

La FAO pointe aussi du doigt “les perspectives économiques mondiales sombres et les fluctuations des taux de change”. Ce sont autant de facteurs qui pourraient “menacer sérieusement la sécurité alimentaire mondiale”, a ajouté M. Torero.

En attendant, les huiles végétales et les céréales mènent l’indice FAO des prix alimentaires à la baisse.

Les prix des céréales ont ainsi chuté de 11,5 % au cours du mois, mais restent tout de même en hausse de 16,6 % par rapport à sa valeur de juillet 2021. Les prix de toutes les céréales représentées dans l’indice ont chuté.

Mais la plus forte baisse est à mettre au compte des prix mondiaux du blé. Ceux-ci perdent, pas moins, de 14,5 % en réaction à l’accord conclu entre l’Ukraine et la Fédération de Russie au sujet du déblocage des principaux ports de la mer Noire.

Selon la FAO, cette baisse est également due par l’arrivée des disponibilités saisonnières issues des récoltes en cours dans l’hémisphère Nord.

Dans le même temps, les prix mondiaux des céréales secondaires ont reculé de 11,2 % en juillet. Les prix internationaux du riz ont également enregistré leur première baisse en 2022, d'après l'agence onusienne.

Céréales
Prix
Monde
Denrées