Couverture live

RDC : Jean-Marc Kabund arrêté pour outrage au chef de l'Etat

Actualités
mardi 09 août 2022
23:29
Écoutez l'article
RDC : Jean-Marc Kabund arrêté pour outrage au chef de l'Etat
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

L'ex-chef du parti présidentiel en République démocratique du Congo et ancien vice-président de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, récemment passé à l'opposition, a été arrêté mardi à Kinshasa et transféré en prison dans le cadre de poursuites pour outrage au chef de l'Etat, selon une source judiciaire.

"Jean-Marc Kabund a été placé sous mandat d'arrêt provisoire" à la prison de Makala, dans la capitale, après un interrogatoire, a affirmé un magistrat du parquet près la Cour de cassation.

Selon le réquisitoire du parquet, le député Kabund est poursuivi pour "outrage au chef de l'État, imputations dommageables et diffamation".

Elu de Kinshasa, Jean-Marc Kabund, est passé à l'opposition en juillet après avoir été radié du parti présidentiel, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), et avoir démissionné de son poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale congolaise.

Lors de l'annonce de la création de son propre parti politique, "Alliance pour le changement", Kabund avait critiqué "l'absence de vision claire" et "l'incompétence notoire et la mégestion institutionnalisée".

L’ancien vice-président de l'Assemblée nationale a eu également des mots durs contre les chambres du parlement.

Son arrestation est intervenue alors que le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken est en visite à Kinshasa, où il a rencontré Tshisekedi.

RDC
Jean-Marc Kabund