Couverture live

Royaume-Uni : L'inflation à son plus haut niveau en 40 ans

Actualités
mercredi 17 août 2022
10:21
Écoutez l'article
Royaume-Uni : L'inflation à son plus haut niveau en 40 ans
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

Le taux d'inflation au Royaume-Uni est passé à deux chiffres pour la première fois en 40, atteignant 10,1% en juillet, ce qui devrait accentuer la pression sur les ménages qui se préparent à une nouvelle hausse de leurs factures d'énergie.

Selon les chiffres de l'Office national des statistiques (ONS) publiés mercredi, l'indice des prix à la consommation a augmenté plus que prévu pour atteindre 10,1 % le mois dernier. Il s'agit d'une hausse par rapport aux 9,4 % enregistrés en juin et du plus haut niveau d'inflation depuis plus de quarante ans.

L'inflation de base, qui exclut les coûts volatils de l'alimentation et de l'énergie, a atteint 6,2 %. L'indice des prix de détail, qui est utilisé pour la tarification de certains services publics, notamment les billets de train, a, lui, augmenté de 12,3 %.

Dans le même temps, l'indice des prix à la production a grimpé à 17,1 %, son niveau le plus élevé depuis 1977, ce qui laisse présager de nouvelles douleurs inflationnistes.

Les chiffres suggèrent qu'il n'y aura pas de répit pour les familles britanniques aux prises avec la crise du coût de la vie, la Banque d'Angleterre avertissant que l'inflation atteindra un pic de plus de 13 % plus tard cette année.

Les prix des denrées alimentaires ont été le principal moteur de l'inflation en juillet. Alors que des chiffres publiés par le cabinet d'étude Kantar ont montré que les factures annuelles d'épicerie augmenteront de 533 livres cette année, les prix des denrées alimentaires augmentant au rythme le plus rapide depuis la crise financière.

Une autre forte augmentation du plafond des prix de l'énergie devrait également plonger le Royaume-Uni dans une récession d'un an et provoquer la plus forte baisse du niveau de vie depuis le début des enregistrements en 1963.

Les derniers chiffres de l'inflation vont alimenter les spéculations sur de nouvelles hausses brutales des taux d'intérêt, alors que la Banque d'Angleterre a déjà porté son taux directeur à 1,75 % au début du mois, enregistrant sa sixième hausse consécutive et de la plus importante depuis 27 ans.

UK
Inflation
Economie